21:06:02

Newsflash

Newsflashes
steenokkerzeel-kasteel-van-ham_1 zaventem_luchthaven1 zaventemaerial_photo controletoren belgocontrol zaventem zaventem_landing steenokkerzeel_kappel
Persbericht UBCNA 14/06/2005 PDF Afdrukken E-mailadres
Persberichten
Geschreven door WebMaster   
woensdag 15 juni 2005 21:51

Revenons-en à des procédures saines, équitables et non conflictuelles
 

L'UBCNA par la voix de ses Bourgmestres VANDENHAUTE ( Woluwe-Saint-Pierre ), van HOOBROUCK ( Wezembeek-Oppem ) et d'OREYE (Crainhem ) a pris connaissance sans triomphalisme mais sereinement des deux décisions importantes de justice intervenues ce jour dans le dossier du Plan Anciaux et des survols des zones peuplées autour du site aéroportuaire de Zaventem.

L'UBCNA en appelle à la sérénité de tous dans ce dossier, et dans un esprit paisible d'apaisement propose sagement que l'on en revienne une fois pour toutes aux systèmes d'utilisation des pistes et aux procédures aériennes de survols telles qu'elles étaient en vigueur AVANT le Plan de Dispersion, en laissant le Dieu des vents EOLE agir selon sa conscience pour souffler une répartition naturelle et équitable des utilisations HISTORIQUES de pistes uniquement en fonction du sens et de l'intensité des vents dominants.

Le Plan Anciaux a déjà été responsable du départ de DHL et de la non-scission de BHV, il est actuellement le seul et unique responsable du grand chaos administratif et juridique qui règne à Zaventem, cette instabilité précoce est uniquement due aux nombreuses erreurs contenues dans le Plan Anciaux, il est manifeste que le Plan Anciaux ne permet PAS la durabilité économique de cet aéroport.

Les avions ne sont PAS un conflit communautaire selon l'UBCNA. Nous n'avons JAMAIS nié que Diegem et Haren souffraient plus que toute autre commune, nous avons toujours affirmé que Bruxelles et ses 19 communes ( surtout Haren, Evere, Schaerbeek, Laeken, Neder-Over-Hembeek, Jette, Ganshore, mais aussi Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert, Auderghem et Woluwe-Saint-Pierre principalement ) étaient tout aussi largement survolées que le Noodrand ( Meise, Grimbergen, Wemmel et Vilvorde ) mais aussi que l'est de Bruxelles, l'Oostrand ou l'Oostkant ( Kortenberg, Kampenhout, Sterrebeek, Erps-Kwerps, Wezembeek-Oppem, Crainhem, Huldenberg, Tervueren, Bertem ou Neerijse ). Les avions survolent toutes les régions, avec autant de bruit, et une politique injuste qui concentre tout d'un côté et vide tout de l'autre est totalement stupide et provocatrice.

L'UBCNA propose que les Gouvernements Fédéraux et Régionaux en concertation acceptent d'appliquer toutes les décisions de justice et en reviennent sagement aux procédures aériennes et à l'utilisation HISTORIQUE des routes telles qu'elles étaient en vigueur AVANT les divers changements politiques, soit la situation figée de 1999 et des procédures publiées dans les AIP du 31 décembre 1998.

Enfin, maintenant que la région du Nord a obtenu, légitimement et à bon droit, une suspension des publications aéronautiques qui interdisaient l'utilisation de la piste de décollage 20 chaque samedi, l'UBCNA a donc décidé de ré-ouvrir les débats de l'arrêt n°145.123 du Conseil d'Etat du 27 mai 2005 puisque la décision illégale d'utiliser la piste 20 chaque samedi n'est plus de fait retirée comme le prétendait l'Etat Belge, et nous réclamons une astreinte de 2.500.000 euros par samedi d'utilisation de la piste 20 pour les décollages puisque ces décisions illégales reprennent leurs effets de droit.

Pour l'UBCNA, il est grand temps de calmer le jeu et de favoriser la pacification communautaire dans ce dossier par des mesures non-vexatoires à l'égard de toutes les communautés, par :
- un respect équitable de tous les riverains, du nord, de Bruxelles, de l'est, du sud, de Flandre ou de Wallonie sans mensonges, sans fausses cartes, sans faux chiffres, sans provocation inutile
- la création d'une autorité neutre et totalement indépendante de contrôle et de médiation des nuisances sonores aériennes qui ne soit PAS sous l'autorité ni du Ministre ni du Gouvernement Fédéral ni de l'Aéronautique
- la reprise du dialogue constructif permanent entre le Fédéral, les régions, les communes et les associations de riverains en réactivant le Forum Fédéral de Concertation pour l'Aéroport qui a été géré par le Service Fédéral de Médiation de 2002 à 2003
- l'établissement d'un vrai cadastre du bruit par la concertation Fédéral-Régions
- l'extension complète du réseau de sonomètres
- des mesures concrètes à la source des nuisances, soit sur les avions, en interdisant encore plus drastiquement les avions bruyants la nuit ( quota à diminuer de 12 à 8 ) , mais aussi avec des nouvelles mesures de limitation de quota en matinée et en soirée

Seul le retour aux procédures aériennes en vigueur en 1999 permet d'apporter la paix et la tranquillité dans ce dossier, et ramenant toutes les zones sur même pied d'égalité, dans le respect de chacun.

Jacques VANDENHAUTE
Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre
Sénateur honoraire
Président de l'asbl  UBCNA - BUTV  vzw

Avenue du Haras, 100
B  - 1150  BRUXELLES
TEL : + 32.2.773.05.36  -  FAX : + 32.2.770.94.19
E-Mail : Dit e-mailadres is beschermd tegen spambots. U heeft Javascript nodig om het te kunnen zien. et Dit e-mailadres is beschermd tegen spambots. U heeft Javascript nodig om het te kunnen zien.
Web : www.ubcna.be ou www.butv.be