20:10:26

Newsflash

Newsflashes
steenokkerzeel-kasteel-van-ham_1 zaventem_landing zaventem_luchthaven1 steenokkerzeel_kappel zaventemaerial_photo controletoren belgocontrol zaventem
Maastricht menace Liège-Bierset (Le Soir) PDF Afdrukken E-mailadres
Luchtvaartnieuws buitenland
Geschreven door WebMaster   
donderdag 21 april 2005 00:00

La Ville et des riverains se plaignent du bruit des avions.

Deux recours seront déposés ce jeudi au conseil d'État et auprès du ministre Lutgen.

L'aéroport de Liège-Bierset est aujourd'hui l'objet d'une attaque de la part de la Ville et des riverains de Maastricht. Au nom des autorités communales de la localité batave, l'avocat liégeois, MeAlain Lebrun (également conseil de l'Arach, l'Association des riverains de l'aéroport de Charleroi) introduira ce jeudi un recours en intervention volontaire au Conseil d'Etat contre le permis relatif à l'allongement de la piste principale de l'aéroport liégeois. Son recours vient en appui à l'action en suspension de la commune de Riemst et de trois autres riverains contre le permis et introduite via le cabinet de son confrère MeLuc Misson. La Région flamande aurait également introduit un recours de son côté contre l'allongement de la piste de Liège-Bierset. 

Et pourtant, à l'initiative du ministre wallon André Antoine (CDH), des contacts réguliers ont lieu maintenant entre la Région wallonne et les communes du Limbourg belge touchées par le bruit de Bierset.

Le permis d'environnement 

Parallèlement à ce tir groupé contre le site liégeois et la société gestionnaire (SAB), MeAlain Lebrun déposera également aujourd'hui un recours contre le permis d'environnement octroyé à l'aéroport par les autorités wallonnes. Cette dernière action sera introduite auprès du ministre wallon Benoît Lutgen (CDH). «Je ne sais pas si cette action aboutira, mais c'est le préalable à tout recours auprès du conseil d'Etat», indique MeLebrun, indiquant ainsi que la Ville de Maastricht est prête à aller jusqu'au bout de ses démarches. 

D'après lui, Maastricht ne fait que défendre ses habitants, victimes des nuisances générées par des avions de Liège-Bierset. Il y a un an, la ville hollandaise recevait près de 200 plaintes par an contre le bruit de Bierset. En janvier, 5 habitants de Maastricht ont sollicité une entrevue avec les responsables de la Société wallonne des aéroports (Sowaer). Objectif: avoir des informations sur les mouvements d'avions à Liège-Bierset. Le jour du rendez-vous, ils auraient été accompagnés par un fonctionnaire de la Ville de Maastricht.

Le conseil de Maastricht a écrit à l'Autorité indépendante de contrôle des nuisances aéroportuaires en Région wallonne (ACNAW) pour se plaindre du survol de la ville néerlandaise. Il s'est également tourné vers Belgocontrol, l'organe de contrôle du ciel belge, mais il n'a pas encore reçu de réponse. Des études d'évaluation des nuisances et du nombre de survol sont en cours, mais les premiers résultats semblent noter des désagréments non négligeables. 

Pour Maastricht, les autorités wallonnes doivent prendre des mesures pour faire cesser les infractions. «Il y a des avions qui survolent l'agglomération de Maastricht, mais à une altitude qui n'est pas considérée par la législation internationale comme pouvant générer des nuisances à prendre en considération», dit-on à Bierset où on se veut serein devant les recours.

© La Libre Belgique 2005

Laatst aangepast op vrijdag 25 april 2008 21:59