14:00:19

Newsflash

Newsflashes
steenokkerzeel_kappel zaventem_landing controletoren belgocontrol zaventem zaventem_luchthaven1 steenokkerzeel-kasteel-van-ham_1 zaventemaerial_photo
Mesurer la densité de francophones au km² : un scandale sans nom ! (I. Durant) PDF Afdrukken E-mailadres
Persberichten
Geschreven door WebMaster   
zaterdag 30 april 2005 00:00
 Persbericht Ecolo 30.4.2005

Communiqué de presse
Résumé :

Plutôt que d'établir un cadastre des nuisances sonores, l'ex-Ministre Bert ANCIAUX s'est évertué à mesurer la densité de francophones au kilomètre carré, afin de mieux pouvoir les pénaliser.
La secrétaire fédérale d'ECOLO, Isabelle DURANT, est outrée par les révélations faites ce soir par RTL-TVi concernant une note du cabinet de l'ex-Ministre de la Mobilité Bert ANCIAUX répartissant les routes aériennes et les nuisances sonores en fonction de critères purement linguistiques.

Plutôt que d'établir un cadastre des nuisances sonores, l'ex-Ministre Bert ANCIAUX s'est évertué à mesurer la densité de francophones au kilomètre carré, afin de mieux pouvoir les pénaliser.

Pour ECOLO, outre qu'elle constitue un scandale sans nom, pareille démarche officialisée dans un document ministériel prouve clairement ce qu'Isabelle DURANT a toujours affirmé : la dispersion des nuisances sonores, prônée par les libéraux et les socialistes, repose sur des considérations exclusivement communautaires à mille lieues de ce qu'impose le bon sens.

Face à un tel scandale, ECOLO interpellera demain au Parlement le gouvernement fédéral afin qu'il renonce au principe de dispersion des nuisances sonores et qu'il en revienne au survol des zones les moins densément peuplées.

Isabelle DURANT, Secrétaire fédérale